Vendredi 21 Juin

Cette deuxième partie semble bien plus sauvage que la première. Et vu que j’ai pas mal roulé, je m’arrête à un point de vue pour la nuit. Il est le long de la route mais un talus cache la voiture et à partir de minuit plus aucune circulation ne viendra me déranger. La vue sur Tomales Bay vaut le détour que ce soit au coucher du soleil ou le matin au réveil. J’en profite aussi pour changer mon phare de voiture : c’est plié en moins de 10 minutes.

Tomales Bay Tomales Bay Tomales Bay

Samedi 22 Juin

Je repars pour Bodega Bay où je m’arrête prendre un café à Roadhouse coffee. C’est un tout petit café avec un wifi pas terrible mais tenu par un vieux monsieur d’au moins 80 ans qui fait un café excellent accompagné d’un cheesecake aux bleuets à tomber par terre. `

Bodega Bay Bodega Bay Bodega Bay

En remontant la côte, je m’arrête à la plage de Goat Rock qui offre une magnifique vue sur une arche, sur un ilot au loin. La dernière fois que j’en ai vue une, c’était à Percé en Gaspésie, soit les tous premiers jours de mon voyage ! J’ai aussi l’occasion de croiser des vautours qui traînent sur la plage. Je ne pensais pas que c’était aussi gros. Ils étaient en plein repas sur une carcasse dans les rochers.

Goat Rock beach Goat Rock beach Goat Rock beach Goat Rock beach Goat Rock beach

Je me trouve ensuite un petit coin sympa pour passer la nuit pas loin de Gualala dans la forêt où je me place entre deux séquoias géants. Il est en fait 14h et je vais passer une bonne partie de la journée à bouquiner tranquillement dans mon véhicule.

Gualala

Dimanche 23 Juin

Je continue à remonter la Cal 1 doucement et je m’arrête cette fois à Mendocino, plus précisément dans l’estuaire de Big River. Le coin est hyper paisible avec une plage avec plein de troncs de bois flotté d’un côté et une magnifique rivière sur laquelle on voit passer quelques kayak. Ça donne vraiment envie de les rejoindre mais les kayaks, ça se réserve !

Mendocino Mendocino Mendocino Mendocino Mendocino Mendocino

Après 2h heures de bronzette, je repars et m’arrête à Fort Bragg, connu pour ses « Sea Glass Beach ». Ce sont des plages où du verre poli par la mer s’échoue sur le sable. Mais d’où vient ce verre ? Il vient de la pollution : Jusqu’en 1967, il y avait 3 emplacements le long de la côte où les gens venaient jeter leurs déchets directement dans l’océan… L’histoire complète est disponible [sur Wikipédia](https://en.wikipedia.org/wiki/GlassBeach(FortBragg,California) . Il n’en reste plus beaucoup sur la plage vu qu’elle attire plusieurs milliers de touristes par jour (et chacun repart avec un souvenir!!). J’en profite d’être à Fort Bragg pour manger et boire un coup dans la micro-brasserie du coin : North Coast Brewing. Bière sympa et bon burger au rendez-vous 😋.

Fort Bragg Sea Glass beach Fort Bragg Sea Glass beach

Finalement, je roule jusqu’à Eureka, dernière grande ville sur la côte de la Californie. Je dormirais dans un motel pas cher afin de profiter d’une bonne douche.

Lundi 24 Juin

Je continue ma visite des parcs nationaux américains avec le parc de Redwood. C’est un parc qui s’étend entre Eureka et la frontière avec l’Oregon. Il est connu pour accueillir de belles forêts humides et surtout les plus gros séquoias du coin. Il a aussi la particularité d’être géré conjointement par le système des parcs nationaux et celui de l’état de Californie. Je commence par une marche d’une heure dans la forêt avec une petite cascade au milieu (Trillium Falls). On est censé avoir de grande chance de voir des Wapitis de Roosevelt mais ça ne sera pas le cas ce coup-ci.

Trillium Falls Trillium Falls Trillium Falls

Je reprends ensuite la voiture pour aller sur le Stout Grove trail. C’est une route de terre qui serpente dans la forêt entre les séquoias. C’est super sympa et ça ne prend pas plus d’une heure.

Stout Grove Stout Grove

En me connectant sur mon appli, je tombe sur un emplacement pour la nuit qui, selon les commentaires est incroyable. Il n’est pas très loin de stout Grove et je décide d’aller y faire un tour. Il se situe sur la Redwood Highway. Pour y accéder, il faut dans un virage, aller sur le bord de la route, faire demi-tour et descendre jusqu’à atteindre un sol plat pour camper. Mais l’intérêt ici, c’est qu’on est juste à coté d’une grande rivière et qu’on y trouve des piscines naturelles de plus de 3m de profondeur à cet emplacement. J’ai donc pu me baigner dans une eau transparente et un peu fraiche pendant plus d’une heure. Un vrai plaisir surtout que j’étais le seul ici !

Baignade dans la riviere Baignade dans la riviere Baignade dans la riviere Baignade dans la riviere

De retour à la voiture, j’étudie un peu la suite de l’itinéraire. L’Oregon n’est pas loin, c’est donc ma dernière nuit en Californie. Et vu que j’essaye de faire un maximum de parcs américains, je vais me détourner de la côte et faire un détour par Crater Lake qui a l’air de valoir le coup. On verra bien ça demain 😉.